Informations, Dernières Minutes, Interviews

Interview de Johan Pilet

Interview de Johan Pilet
Pour vous présenter, si vous étiez...
Une couleur ?
Vert

Une forme ?
Le cercle

Un outil ?
Le marteau

Un chiffre ?
3

Un livre ?
Sa majesté des mouches

Une femme ?
Franchement j'ai du mal à m'imaginer en femme...

Un homme ?
Clint Eastwood

Quelle question n'aimeriez-vous pas que l'on vous pose ?
Celle-là !

Est-ce que vous n'en n'avez pas marre de buller ?
Jamais

Quel auteur de BD auriez-vous aimé interviewer ?
Morris

Avez-vous déjà réglé des comptes à travers vos BD ?
Non... c'est plutôt le scénariste qui s'en charge pour deux.

Quelle case vous manque-t-il ?
Celle que je n'ai pas encore dessinée.

Est-ce que vous êtes casé ?
Oui, même si je n'aime pas ce terme.

Y-a-t-il une vie après le festival de BD d'Anzin-Saint-Aubin ?
L'attente interminable de l'édition suivante, bien entendu !...

A quel puits puisez-vous votre inspiration ? Puits de lumière ? Puits de science ? Puy du Fou. Puis, c'est tout...
Partout... Et puits quoi encore ?!

Est-ce que vous avez l'adresse de Barzoon Circus ?
Raaahh... je me disais bien que j'avais perdu un truc... Je vais chercher dans mes vieux vinyls... promis.

Quelle est votre actualité ?
Je termine le deuxième album de notre nouvelle série: Ninn pour les éditions Kennes, avec Jean-Michel Darlot au scénario.

Pourquoi avoir choisi un héros à la tête d'un justicier masqué ?
Ben... parce que ce personnage EST un justicier masqué... posez la question à Nicolas Pothier (scénariste de Caktus)...

Qu'est-ce qui vous passionne dans les westerns ?
Tout: l'univers, les personnages,... c'est un genre extrêmement graphique.

Que représente pour vous Le Festival de la BD d'Anzin-Saint-Aubin ?
Un chouette rendez-vous de copains, qui est un des seuls à mettre vraiment à l'honneur la BD franco-belge tous publics et ses auteurs... tout en restant ouvert à tous les styles...